Le rein

A quoi sert le rein ?

Nous possédons deux reins de 13 cm de long environ, situés dans l’abdomen, de part et d’autre de notre tronc. Ce sont des organes vitaux pour le corps humain, en raison de leurs multiples fonctions :

-ils sécrètent des hormones (pour le contrôle de la pression artérielle, la production de globules rouges et de vitamine D active) ;

-ils filtrent le sang pour en éliminer les toxines (déchets) et les évacuer dans l’urine ;

-ils régulent la quantité d’eau et d’ions dans notre corps (homéostasie) en rejetant jusqu’à deux litres d’urine par jour (c’est la diurèse).

L’insuffisance rénale

Lorsque le dysfonctionnement des reins est transitoire et réversible, l’insuffisance rénale est dite aiguë ; si elle se révèle de longue durée, sans possibilité de guérison du rein, on parle de maladie « chronique ». On peut cependant, dans ce cas, la stabiliser.

L’insuffisance rénale chronique est induite par des pathologies (diabète, hypertension…) qui détruisent progressivement et de façon irréversible les différentes structures rénales. Elle connaît cinq stades. Le dernier est dit « terminal » : la capacité de filtration des reins est alors inférieure à 15 % de la capacité normale. Le stade terminal nécessite le remplacement de la fonction rénale, par dialyse et/ou transplantation.

Association pour la prévention et le traitement de l’insuffisance rénale en Nouvelle-Calédonie et à Wallis et Futuna

L’insuffisance rénale

Lorsque le dysfonctionnement des reins est transitoire et réversible, l’insuffisance rénale est dite aiguë ; si elle se révèle de longue durée, sans possibilité de guérison du rein, on parle de maladie « chronique ». On peut cependant, dans ce cas, la stabiliser.

L’insuffisance rénale chronique est induite par des pathologies (diabète, hypertension…) qui détruisent progressivement et de façon irréversible les différentes structures rénales. Elle connaît cinq stades. Le dernier est dit
« terminal » : la capacité de filtration des reins est alors inférieure à 15 % de la capacité normale. Le stade terminal nécessite le remplacement de la fonction rénale,
par dialyse et/ou transplantation.

Vous souhaitez postuler à l’Atir